10 trucs pour être sécuritaire sur internet

Dans un contexte où l’information est un actif important pour toute entreprise, il est important, voire primordial de garder cet atout en sécurité. Afin de vous aider, voici donc 10 de nos meilleurs trucs pour se protéger. Ce sont des trucs qu’on applique nous-même dans notre quotidien.

Restez en sécurité

1. Secret Secret Secret

Gardez toujours un minimum de 8 caractères et intégrez-y des majusculesminusculeschiffres ainsi que caractères spéciaux. Prévilégiez les phrases pluôt que des mots, tel que Mon beau mot de passe plutôt que MDP. Pensez à les changer régulièrement.

M0nbeauMotD3passe!

2. Mes Documents… pas nécessairement!

Aujourd’hui, la majorité sont sous format électronique, n’est-ce pas? Sauvegardez-les au bon endroit: sur le serveur. Une gestion centralisée permet non seulement de faciliter la collaboration et l’organisation du travail mais également de mettre en place des mesures de sécurité plus performantes. Votre ordinateur, DropBox, Google Drive (à moins d’être celui de l’entreprise) sont des endroits où vous ne devriez pas avoir confiance. Dorénavant, assumez que tout le monde pourrait avoir accès à moins de le déposer dans un endroit sécuritaire.

3. Qu’est ce qu’elles sont harcelantes ces mises-à-jours.

Qui n’a pas déjà eu quelque chose d’urgent à faire et tout à coup – mise-à-jour. Sur Mac comme sur Windows, vous êtes pris avec. Ce n’est évidemment pas pour le plaisir qu’elles sont de plus en plus fréquentes et automatique. À chaque 39 secondes, une tentative de piratage à lieu. Des entreprises et départements complets travaillent à ce que les pirates ne puissent pas prendre contrôle de votre ordinateur, tablette, téléphone intelligent ou ordinateur portable, etc. Voyez-les comme des vaccins pour vos appareils. Plus vous êtes à jour, plus vous êtes protégés, ne les négligez donc pas!

4. Glissez pour déverouiller

Verrouillez votre téléphone portable! Ça peut sembler anodin, mais de nos jours ces appareils nous donnent beaucoup d’accès sans compter ce qui est enregistré sur nos téléphones: courriels, documents, comptes bancaires et j’en passe. Configurez votre téléphone pour qu’il se verrouille automatiquement après 1 minute. Assurez-vous d’avoir un code ou un mot de passe. Considérant que les technologies d’aujourd’hui telles que la reconnaissance faciale et lecteur d’empreintes digitales facilite de beaucoup cette étape.

5. Shut!

Ne communiquez jamais de l’information sensible ou relative à votre entreprise sur les médias sociaux. Ce n’est pas un secret, les revenus de ces compagnies est obtenu grâce à vos informations. Soyez certain que s’ils ont besoin d’y avoir accès, ils l’auront! En ce qui concerne les mots de passes, ne les communiquez jamais, point.

6. Cachez ce mot de passe que je ne saurais voir

Ne laissez pas trainer vos mots de passes. Je ne parle pas seulement du post-it sur votre bureau, mais également dans un fichier Word ou encore l’application de notes sur votre téléphone. Si vous désirez absolument les conserver dans un endroit sécuritaire, utilisez un logiciel de gestion de mots de passes local (pas sur le Cloud) tel que KeePass de préférence.

7. Ouvrez la pièce jointe pour découvrir cette nouvelle incroyable

L’ouverture des pièces jointes d’un courriel d’un inconnu est un fléau. NE LES OUVREZ SIMPLEMENT PAS. Désactivez l’éxécution des macros automatiquemen au plus vite. En cas de doute, mieux vaux parler avec votre équipe TI. Ils seront très contents!

8. Il y a une app pour ça !

Installez seulement les applications dont vous avez réellement besoin. C’est vrai pour l’ordinateur mais également pour le téléphone. Plus vous avez d’applications, plus les chances sont élevées que vos données soient exfiltrées. Surveillez également les permissions que le applications demandent. Accès à votre réseau Wi-Fi pour une application qui fait votre budget? Ca devrait lever un drapeau rouge dans votre tête!

9. Off the grid!

Désactivez le Wi-Fi et Bluetooth de votre téléphone et/ou ordinateur lorsque vous ne vous en servez pas. Aussi bien éviter les attaques à la source quand c’est possible. Les pirates ne peuvent pas entrer si vos moyens de communications sont désactivés.

10. Remplissage automatique? Non merci!

Les formulaires d’enregistrement en ligne. Remplissez-en le moins possible, abonnez-vous seulement lorsque c’est vraiment nécessaire. Si vous n’avez pas le choix, remplissez seulement le minimum et décochez les options qui permettent de conserver vos données personnelles. Utilisez un courriel séparé pour des essais au besoin.

En conclusion

Comme toutes bonnes habitudes, c’est pas toujours facile à implanter au quotidien. Vous pouvez nous contacter pour en savoir d’avantage sur comment garder votre entreprise sécuritaire sur internet.